Il marche ?

Ca commence toujours comme ça... on me demande son âge - 16 mois - sur quoi on répond systématiquement : "il marche ?" (ou il doit galoper maintenant ou ou ou).

 

Ce à quoi je réponds "pas encore, il prend son temps". Est-ce parce que j'ai honte ? Non, simplement, je n'ai pas envie d'entrer dans les détails avec des inconnus ou presque... Et puis c'est plus facile et surtout on ne sait pas ce que les gens ont envie d'entendre.

 

C'est à cette occasion que je me rends compte de toute l'incongruité de cette question ... si ca coule de source qu'on marche à 16 mois, pourquoi la poser ? J'imagine que c'est par fierté, pour pouvoir comparer ... moi mon fils, il marchait à 11 mois... ca doit les rassurer.

 

Comme quand on demande "il fait ses nuits ?". Rien n'est plus exaspérant pour la jeune maman dont le petit ne fait pas - encore- ses nuits que cette question, comme s'il n'y avait que ca d'important. Avec toujours cette meme réponse "ca viendra".

 

Il fait ses nuits ? non. Ca viendra

Il parle ? non. Ca viendra

Il marche ? non. Ca viendra

 

Et si ca ne venait pas ? Le handicap est tellement impossible dans l'esprit des gens que systématiquement on a droit à cette réponse à l'emporte-pièce.

 

Réponse que je ne supporte plus.

 

il ne dort pas, il ne parle pas, il ne marche pas. Ca vous en bouche un coin ??? Mon fils est tellement exceptionnel qu'il ne fait rien comme les autres ! AH AH !

 

 

J'essaie d'en rire, mais franchement, ca me désespère.

 

Pour lui car je ne sais pas du tout ce dont il sera finalement capable et quand.

Pour moi car j'aimerai tant avoir cette fierté de le voir marcher, parler, c'est tellement magique.

 

Mais bon, faut que je m'y fasse, j'ai pas été foutu de lui faire un cerveau qui fonctionne correctement, j'assume...

 

Le mien ne marche pas, ne parle pas, ne fait rien de tout ca, le mien il bave...

 

C'est quand Guillaume a eu un an que ca été dur, il aurait du commencer à se mettre debout, à défaut de déjà esquisser quelques pas. A la faveur de la douceur de l'été les parcs étaient pleins de p'tits qui faisaient leurs premiers pas. Et ca me renvoyait à mon boubou en poussette.

 

Désolée si le moral n'est pas bon en ce moment, mais les bonnes nouvelles vont finir par venir, j'espère.

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    alisson (lundi, 10 novembre 2008 01:03)

    Allez Lina, évidement on te pardonne ce petit moral un peu feblard en ce moment... et on est de toute force avec toi et boubou baveu!
    Je suis sure que ce we a été l'occasion de se balader comme on a amener le soleil près de chez vous et donc de comtempler les sourires baveux de Guillaume au soleil!
    <et y'en aura des bonnes nouvelles soit guillaume soit bb2!

  • #2

    Helene (lundi, 10 novembre 2008 14:59)

    Tu vas arrêter d'écrire des trucs que je pourrais écrire...lol ! j'y pense souvent à ce qu'il pourrait faire si tout c'était bien passé ! Et c'est marrant (façon de parler ) j'y pensais encore ce matin ! Il pourrait aller à l'école comme la petite Clémence qui a un mois de plus, qui parle, marche, court, et que je vois tous les jours ! Parfois je la déteste ! Et parfois je me déteste aussi et La Grande QUestion revient : qu'est ce que j'aurais pu faire pour éviter ça?
    Moi aussi la question m'énervait bcp : est ce qu'il marche ? J'avais pris le parti de répondre "non il est handicapé". C'était plutôt une réponse pour moi, pour me permettre d'intégrer la notion ! Mais maintenant on ne me la pose plus.... plus besoin ! ça se voit trop !
    Alors moi, ce que je vais faire, c'est demander à Noah de construire une machine à voyager dans le temps en plus de sa machine à réparer les cerveaux ( il a commencé les plans )! Si tu veux venir avec nous... on vous ferra une tite place !

Retrouvez-nous sur Facebook S'abonner au blog (rss) nos liens sur evernote Nous contacter

Guillaume

Guillaume
Cliquez sur la photo pour découvrir Guillaume et sa maladie

Autour de l'éducation conductive

Teaser de "Guillaume et l'éducation conductive"

Lectures

Ressources

S'abonner

Les nouvelles de la page Facebook