"Comment Guillaume fait son raleur" (Education conductive : 1ere session (1er au 12 décembre 08) - 1ere partie)

 

Pour les curieux, voici un premier résumé de la grande aventure de l'EC que Guillaume vient de vivre. D'autres billets plus détaillés suivront et je mettrais des vidéos en ligne dès que j'aurai dépatouillé les 55 heures qu'on a dans la boite !

 

 

Comme je vous le disais hier, ca a été assez éprouvant. En effet, Guillaume, dont le caractère de breton bien trempé ne fait plus de doute maintenant, avait décidé que "décidement, non c'est non !!!

Il a rarement été dans l'état d'esprit qu'on voit sur cette photo (vous avez vu les cheveux ???? une catastrophe, il faut vraiment qu'on coupe tout ça ! Le conducteur disait qu'il ressemblait à Beethoven)... En général, c'était plutôt :

Et peu importe quand : sur le pot, pendant le massage, sur le ventre, sur le dos, dans les bras, sur la table pour le programme allongé, assis pour les exercices de l'aprés-midi... Il n'y avait que quand il mangeait qu'il ne disait rien (et pour la sieste aussi) mais sinon, c'était "non ! non !".

 

 

Le premier jour, il n'a rien dit, on peut même trouvé qu'il a apprécié. Mais dès le lendemain, il a pigé le coup de trafalgar, et oui, ca allait recommencer tous les jours...Pourtant, le matin, il arrivait tout sourire et le soir, idem.

 

Mais entre-temps, il a tout fait pour nous faire comprendre que décidement, ca ne lui plaisait pas du tout du tout ce qu'on lui faisait faire (et je peux vous dire que c'est difficile à supporter, car il faisait tout pour nous apitoyer le bougre, avec son petit regard désespéré !). Mais on a tenu (plus ou moins) bon. C'est pour son bien, on en est encore plus persuadé qu'avant.

 

 

Plusieurs explications à ces pleurs (qui sont "normals" mais rare dans leur durée, en général, les enfants acceptent la situation au bout de la première semaine) :

  • il est paresseux (ne dites pas ça à papa, il n'apprécie pas)... Je ne crois pas que le problème ne soit que là. Certes, ça lui a changé son rythme à 200 %, mais même si Guillaume a beaucoup de caractère, il est capable de beaucoup de travail (encore faut-il qu'il soit motivé... à priori, les jouets qu'on lui proposait ne le motivaient pas assez... une télé peut-être ??? :D )
  • il ne comprenait pas ce qu'on lui demandait : tout cela devait lui sembler un peu trop excentrique. En effet, jusqu'à présent, on ne lui a jamais demandé de bouger par lui-même. Pour aller d'un point A au point B, il a été jusqu'à présent porté... et là, on lui demande de s'activer, et en plus, en faisant des mouvements "bizarres".
  • il lui faut du temps pour s'adapter : il est fort possible que Guillaume soit "plus lent". Après tout, au moins 80 % de son cerveau est "différent" (je dis 80, c'est moi qui donne ce chiffre, les médecins se contentent de nous dire "une partie importante", alors moi je traduis 80 %, ca me plait bien), avec des neurones et des synapses tout en désordre, donc forcément, "imprimer" les choses doivent lui demander plus de temps (surtout s'il n'est pas d'accord... essayez d'apprendre une langue que vous n'aimez pas).  Et puis, il y a des enfants qui pleurent longtemps en creche aussi, n'est-ce pas ?
  • il a une gêne quelque part : comme on n'a pas de radio de la hanche, on ne sait pas si des articulations pourraient être mal imbriquées, au point d'être douloureuses quand elles sont sollicités
  • il est frustré : une chose est sûre, lors du travail sur le ventre dans le programme allongé, s'il s'énervait à ce point et s'il ne participait pas, c'est surtout car il n'arrivait pas à se redresser et la tête collée aux planches, ca devait être très frustrant....

 

J'avoue qu'à un moment j'ai douté...

Pas du tout des qualités de la "méthode", ni du sérieux et des compétences du conducteur, mais je me suis demandée, face à la résistance VAILLEMMENT affichée par Guillaume si c'était la prise en charge qu'il lui fallait...

 

 

Mais je me suis ravisée... L'Education Conductive me convient, par son approche, sa philosophie et les techniques employées. Guillaume devra s'y faire. De toutes façons, ces quinzes jours lui ont été profitables, la preuve :

 

Aujourd'hui, nous sommes allés chez la Kiné (qui ne sait pas que Guillaume suit la méthode Peto) : quand elle l'a assis, Bouchon s'est tenu comme jamais ! Son commentaire : "Eh ben dis-moi ! tu as fait de l'entrainement intensif pendant ces quinzes jours ???"

 

Ainsi, après seulement quinze jours d'EC pas forcément dans les meilleures dispositions, une personne extérieure et non informée, mais qui a l'habitude de manipuler les enfants IMC a pu constater des progrès. Comme quoi !

 

 

PS : D'autres posts vont suivre avec plus d'infos sur le détail des journées.

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    Helene (lundi, 15 décembre 2008 20:39)

    AH ah ! Pas très encourageant ! Parce que justement je me disais : et si Oscar rale pendant 15 jours? Et puis je me suis dit que non, il ne ralerait pas 15jours... moi je suis persuadé que Oscar ralera surtout parce qu'il n'aime pas être contrarié ! C'est de famille !
    J'espère que la prochaine session sera plus paisible !

  • #2

    alisson (lundi, 15 décembre 2008 20:48)

    Oh comme ca a du etre dur de voir Guitou raler aussi longtemps et aussi vigoureusement... mais apparement le laisser raler et continuer a le faire travailler a été bénéfique (merci monsieur kiné pour l'info ;) hihi) et c'est le principal!
    Et Guitou t'as un super body tout coloré!

  • #3

    alisson (lundi, 15 décembre 2008 20:49)

    j'oubliais.... mimi la comparaison a Beethoven... c'est ptét pour ca qu'il a pas arrété ses vocalises!

  • #4

    magali (mercredi, 17 décembre 2008 12:04)

    coucou, super Guillaume a déjà fait des progrés !! il faut que je relise comment se dérouel cette méthode, je ne me souvens plus de tout , il est dans un centre spécial ou vous le faites à la maison ?

    allé courage, si on s'arrête à chasue fois qu'ils râlent ils n'avanceront jamais.. puis avec l'habitude ça deviendra moins dur pour eux et ils ne râleront plus !

Retrouvez-nous sur Facebook S'abonner au blog (rss) nos liens sur evernote Nous contacter

Guillaume

Guillaume
Cliquez sur la photo pour découvrir Guillaume et sa maladie

Autour de l'éducation conductive

Teaser de "Guillaume et l'éducation conductive"

Lectures

Ressources

S'abonner

Les nouvelles de la page Facebook