Où je me demande s'il faut que je ***#@%*** l'assistante sociale...

Quand on débarque dans le monde du handicap, souvent on rencontre aussi une "ass. so." (assistante sociale mais c'est long à écrire).

 

Je dis souvent, car je m'aperçois en lisant les forums que ce n'est pas systématique et combien de parents sont lachés dans la nature sans qu'on ne leur explique rien, avec la paperasse à gérer en plus du reste...

 

Nous avions aussi recontrer notre ass.so., en charge du CAMSP où Boubou est pris en charge, une dame très bien et efficace.

 

SAUF QU'ELLE EST PARTIE A LA RETRAITE ! Hélas, ca arrive aux meilleurs d'entre nous.

 

Me voilà donc avec mon dossier repris en charge par ce que je suppose être une "jeunette" (je préfère me dire qu'elle est jeune et pas encore rodé à tout plutôt qu'INCOMPETENTE). Je dis que je "suppose" car je ne l'ai jamais rencontré, je l'ai juste eu au téléphone une ou deux fois. Attention ! que mes propos ne soient pas mal compris, je ne fais pas de généralité, je sais très bien qu'il y a des personnes qui font leur travail conscensieusement (comme mon ancienne ass.so)

 

 

Car voilà, en septembre, je devais faire ma demande de renouvellement à l'allocation journalière de présence parentale (AJPP en langage technique, plus d'info sur le site de la CAF).

 

Ca a mal commencé car la CAF ne m'a pas envoyé TOUS les papiers nécessaires. Je les avais bien appelé, mais la personne au bout du fil m'avait dit de faire remplir ce que j'avais reçu, il n'en fallait pas plus (comme s'ils ne pouvaient pas se tromper ou oublier quelque chose à la caf...).

 

Je donne donc la partie à faire remplir par le médecin à la secretaire du CAMSP, il m'a fallu deux semaines pour le récupérer (car elle ne la voit que le jeudi, etc...)... Et je renvoie le tout (avec un peu de retard car moi aussi en ce moment, j'ai la tête à l'envers, mais dans ce cas, je n'ai à m'en prendre qu'à moi).

 

On est déja en octobre. Il faut dire qu'à cette époque, la CAF avait accumulé un tel retard dans le traitement des dossiers que tous les centres administratifs ont été fermés au public le temps qu'ils résorbent le retard...

Il a donc fallu du temps pour qu'ils s'apercoivent qu'il manquait un papier au dossier.

 

En fait, ils s'en sont aperçus quand j'ai fini par les appeler, là ils m'ont dit : "ah ! mais il manque le certificat médical" (il n'avait que l'attestation du médecin...). Et ils m'ont renvoyé le-dit document à faire compléter.

 

Ca a encore pris une quinzaine de jours (c'est vrai que c'est super long de mettre un papier dans l'enveloppe).

 

A réception, je l'apporte au CAMSP mais on me prévient, le docteur est en congé, je n'aurai mon certificat que dans 2 semaines (en fait, si on prend en compte les rendez-vous, ca fait que je n'aurai pu le récuperer que trois semaines après). Ce qui nous amène à une semaine avant décembre. Pour "gagner" du temps, je demande à la secrétaire s'il était possible, une fois le document rempli, qu'elle l'adresse directement à la CAF. "Oui, oui, bien sûr".

 

Le jour où j'aurai dû récupérer le fameux papier, je suis quand meme passer au secrétariat, vérifier que tout a été fait (on ne sait jamais, un oubli est si vite arrivé !). La secretaire m'indique qu'elle a tout donné à l'assistante sociale.

Je descend au bureau de l'assistante sociale, qui était "dans les étages".

Comme le taxi m'attend, je ne peux pas partir à sa recherche, mais je ne m'en fait pas trop, il faut juste qu'elle mette ce papier au courrier.

 

 

Ah ! C'était trop simple !

 

Deux jours après, j'ai un message sur mon répondeur, l'ass.so. me demande de la rappeler.

 

Alors, appeler l'hopital, c'est un vrai moment de bonheur, on vous répond une fois sur 6. J'arrive quand meme à avoir le service social mais on me dit qu'elle est dans les étages mais qu'on lui laisse le message (je me demande bien ce qu'elle fout toute la journée dans les étages... elle fait remplir les dossiers de demande d'allocation directement dans les chambres aux petits malades ? je rappelle que c'est l'ass.so du CAMSP, il y a d'autres pro pour les autres services...)

 

Bref, j'attends qu'on me rappelle, on ne le fait pas...Je rappelle, je laisse des messages et on part pour Pouilly....

 

Je finis par avoir la Dame au téléphone à la fin de notre deuxième semaine d'EC. Elle me demande où est le reste du dossier ? car elle ne peut pas envoyer le certificat tout seul ! Je lui explique que tout est déja entre les mains de la caf, qu'il manquait juste ce document, qu'elle pouvait mettre un petit mot avec si elle en avait envie, mais que ca trainait depuis septembre donc il fallait faire vite ! (quand je pense que j'ai fait ca pour "gagner du temps")... Ok, elle s'en charge.

 

Très bien, je pensais que tout irait bien maintenant.

 

Sur le site de la caf, on peut voir si nos courriers sont arrivés et traités. A ce jour, toujours rien. Je les ai appelé en début de semaine, et ils m'ont confirmés qu'ils n'avaient rien reçu.

 

Je n'essaie même pas d'appeler l'ass.so. car je crois que je vais être très déplaisante.

 

Mais ca me gonfle, vous ne pouvez pas savoir combien ! Car cette allocation constitue mes uniques revenus (heureusement que Papa travaille) et qu'avec près de 6 mois de retard, je m'attends au pire quand au traitement par la CAF (qui ont tendance à ne pas payer quand il y a un grain de sable et à toujours chercher la petite bête). Ce qui veut dire qu'il va falloir que je me déplace, que j'explique, que j'argumente, que je geigne pour que mon dossier soit traité...

 

Mais avant ça, il va falloir que je récupère ce fameux certificat médical. On rencontre la NP début janvier, elle a intérêt à me le remplir IMMEDIATEMENT...

 

Mais en attendant, moi je dois faire avec...

Et ca me sidère... Quand on est assistante sociale on se doute bien qu'on travaille avec un public "précaire" et que le moindre laxisme dans le traitement d'un dossier peut avoir des conséquences importantes (pour ne pas dire dramatiques)...

Alors passer son temps à papoter avec ses collègues dans les étages ou oublier de mettre un certificat dans une enveloppe et la déposer au courrier, c'est grave !

 

De cette histoire j'aurai appris qu'on n'est jamais mieux servi que par soi-même et au moins, si on oublie de faire quelque chose, on ne peut s'en prendre qu'à soi (et puis on est immédiatement dispo pour corriger l'oubli). Du coup, je n'irai plus voir la chère Ass.so en charge de mon dossier sauf nécessité (car il y a certaines aides qui ne doivent être faites que par l'intermédiaire de l'ass.so, hélas)...

 

 

Bon, je ne vais pas être négative, toutes les assistantes sociales n'ont pas ce comportement de "petit fonctionnaire" (je n'ai rien contre les fonctionnaires, j'utilise juste l'expression) et il y a des personnes compétentes et dévouées.

 

Je suis juste mal tombée...

Écrire commentaire

Commentaires: 0
Retrouvez-nous sur Facebook S'abonner au blog (rss) nos liens sur evernote Nous contacter

Guillaume

Guillaume
Cliquez sur la photo pour découvrir Guillaume et sa maladie

Autour de l'éducation conductive

Teaser de "Guillaume et l'éducation conductive"

Lectures

Ressources

S'abonner

Les nouvelles de la page Facebook