On "pique" bien les foetus...

Je m'excuse par avance pour ce billet un peu déplacé (que je voulais d'abord intituler 'on achève bien les chevaux' mais c'était peu etre un peu trop subtil) , mais vu le rendez-vous calamiteux avec la neuropédiatre (je reviendrais vous raconter quand j'aurai digéré tout ca), il faut que je me défoule un peu.

 

Ce matin aux "maternelles" sur France 5, on parlait de l'amniosynthese... Enfin, pour ce que j'en ai vu, on faisait l'APOLOGIE de l'amniosynthese, du dépistage antenatal, etc... (en passant largement sous silence les risques de fausse couche -de l'ordre de 1 %, une pécadille)

 

Avec les petits reportages où des futurs parents expliquaient combien ils étaient soulagés d'avoir fait l'examen, maintenant ils étaient tranquilles, car vraiment, ils n'auraient jamais pu s'occuper d'un enfant handicapé ....

 

Personne ne dit qu'il n'y a pas que la trisomie ? qu'un accident est possible à la naissance ? que le handicap fait partie de la vie ? ben non, on nage allègrement dans l'eugénisme.

 

Alors oui, on pique bien les foetus qu'on ne juge pas viables (ou "trop" handicapés), alors pourquoi pas les bébés (elle se situe ou la limite ? une recherche sur le net et on comprend vite l'horreur d'un IMG) ? ... Parce que s'entendre dire que son enfant est un légume et qu'il n'y  a pas d'espoir...

 

 

Si c'est ca, a quoi bon gaspiller l'argent de la société en pseudo rééduc, centres d'accueil et appareillages? on pique l'enfant une fois le diagnostic posé, de toutes facons, le légume, il ne comprendra rien.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    alisson (vendredi, 16 janvier 2009 12:15)

    je comprends ta colère... et tu n'es pas injuste avec ce post, il est dur de comprendre ces situations...

  • #2

    mimi (vendredi, 16 janvier 2009 14:21)

    ta maman m'a expliqué, ne perd par ton beau courage et ne laisse pas tomber tes espérences, va chez Conte, je suis certaine qu'il t'aidera et nous de toutes les façons on sera toujours là pour te soutenir et aimer Guillaune, psychologiquement ta neuro bidule n'a de neuro que le bidule. je vois Conte mardi j'en discute avec lui, dis moi quand tu le vois on va oeuvrer pour vous. très gros bisous

Retrouvez-nous sur Facebook S'abonner au blog (rss) nos liens sur evernote Nous contacter

Guillaume

Guillaume
Cliquez sur la photo pour découvrir Guillaume et sa maladie

Autour de l'éducation conductive

Teaser de "Guillaume et l'éducation conductive"

Lectures

Ressources

S'abonner

Les nouvelles de la page Facebook