Le camsp (suite ... et fin ?)

Le papa de Guillaume s'est rendu tout à l'heure au Camsp pour rencontrer M. le Directeur. Comme nous n'avions pu avoir de rendez-vous, il a attendu et est parvenu à le rencontrer. Je n'étais pas présente, mais apparemment l'entretien a été houleux, pour conclure que c'est SOIT le camsp, SOIT l'EC mais pas les deux...

 

Je ne sais pas si tout cela va vraiment dans le sens de l'intérêt de l'enfant... car après tout, du coup, Guillaume n'a plus de kiné (heureusement, ce n'est plus un problème, mais ça aurait pu l'être).

 

Pourquoi ce rejet de l'Education conductive  ? Encore une fois on fait l'amalgame, on nous met en garde contre les charlatans et les méthodes miracles... Mais ont-ils seulement pris la peine de se renseigner ? Pour info, l'asso EHM grâce à laquelle Guillaume fait de l'EC ne nous demande qu'une participation de 200 euros par semaine pour les frais (il faut bien payer conductrice et matériel). Bien sûr, sur l'année, cela réprésente un coût pour les familles  mais ce n'est pas non plus une somme abracadabrante ! En tout cas, ce n'est pas comme ça que le gourou de Pouilly (;-)  ) va s'enrichir.

Ce qui nous revient le plus cher, c'est le transport...

 

Et puis si cette méthode des "pays de l'est" (pour reprendre ses mots) est si néfaste à notre enfant, son rôle, en tant que médecin qui a fait le choix de s'occuper d'enfants différents, n'est-il pas de le protéger, de nous convaincre ? Puisque nous avons fait le choix de l'éducation conductive, dans l'intérêt de l'enfant, que lui coûte-t-il de s'y intéresser, de se renseigner, savoir de quoi il parle précisement ???

 

En plus, il y a eu hier l'article dans le journal, ce qui n'était pas pour "calmer" la situation...

 

 

Je ne reviendrais pas sur le détail de cet échange qui de toutes façons a été stérile et n'aboutit à rien... Ce qui compte pour nous, c'est notre fils, on ne le redit, on sait très bien qu'on ne peut pas le guérir. Mais s'entendre dire qu'il n'y a rien à faire car la maladie est irréversible....

 

 

A la question à l'origine de cette rencontre : Pourquoi on s'oppose à la prise en charge en libéral on nous répondu : pour éviter l'éparpillement. C'est une équipe, centrée sur Guillaume (toujours pas possible de rencontrer cette équipe au complet pour parler des projets pour notre fils)....

Hum ...

L'équipe se résume à la np et à la kiné. La np on la rencontre tous les six mois... Et meme si c'était une prise en charge en libéral, c'aurait été celle du camsp, je ne vois pas où est l'éparpillement...

 

Soit.

Le camsp est donc derrière nous. Je trouve quand même que tout ça c'est beaucoup de gachis...

 

 

 

PS : je sais que le personnel du camsp lit (ou a lu ce blog). Si vous passez par là (kiné, médecin, soignants, auxiliaires....) répondez.

Écrire commentaire

Commentaires: 5
  • #1

    Hélène (mercredi, 20 mai 2009 21:57)

    Aie aie aie ! Il y a vraiment des gens peu ouverts d'esprit. On en parlait ce matin avec l'éduc qui est venue faire l'enquete d'opinion sur le Sessad. Je lui disais justement qu'on avait apprécié leur ouverture d'esprit au sujet de l'EC !

  • #2

    lo (mercredi, 20 mai 2009 23:28)

    Je confirme ,pour être passée par là ,que l'intérêt de l'enfant est une préocupation mineure au camsp...Par contre Ils ne sont pas contre l'EC ,ils sont juste contre TOUT ce qui se fait en dehors de chez eux .Mais tu vas voir une fois la colère passée comme tu vas te sentir SOULAGE !!!

  • #3

    Hélène (jeudi, 21 mai 2009 15:15)

    Mon cher et tendre (si doux d'habitude),a dit qu'il lui aurait retourné son bureau sur la face...
    Et il a ajouté qu'il faudrait faire des courriers et tout et tout pour bien mettre en évidence son incapacité à prendre en charge des enfants comme les nôtres ! ! !

  • #4

    La maman de Guillaume (jeudi, 21 mai 2009 18:32)

    Et mon cher et tendre à moi est plutôt du genre "impulsif" c'est dire si ça a dû être funky ! Pourtant, le bureau n'a pas volé ;-)

    Et oui, les courriers, j'y ai pensé, surtout pour confirmer que ce sont eux qui nous refuse la prise en charge.

  • #5

    sylvia72 (vendredi, 22 mai 2009 11:41)

    Mais de quel droit un directeur de CAMSP décide de s'opposer à une prise en charge en libéral...? J'étais tellement en colère en lisant ton post... C'est du chantage pur et sumplie... venant d'une personne adulte, qui par l'occasion de ridiculise et se discrédite complètement!!! Quant à la NP, mis à part le CAMPS, dans quel hôpital exerce-t-elle? Je serais vraiment curieuse de savoir... Bon enfin, que de colère face à la bêtise humaine... L'essentiel c'est que Guillaume est une bonne prise en charge... ailleurs!!!

Retrouvez-nous sur Facebook S'abonner au blog (rss) nos liens sur evernote Nous contacter

Guillaume

Guillaume
Cliquez sur la photo pour découvrir Guillaume et sa maladie

Autour de l'éducation conductive

Teaser de "Guillaume et l'éducation conductive"

Lectures

Ressources

S'abonner

Les nouvelles de la page Facebook