Une histoire d'intelligence

C'est un débat qui revient régulièrement sur la table : qu'est-ce que Guillaume comprend ? Comment le conducteur peut-il affirmer qu'il comprend ?

 

Je le dis tout de go, même si c'est complétement absurde face au diagnostic de Guillaume, pour moi, il est intelligent. Intelligent ... un bien grand mot... qu'est-ce que ca veut dire, intelligent ?

 

Une chose est sûre, on nous pourra pas tester son QI (et quid de son Quotient Emotionnel d'ailleurs ?), avant un bon bout de temps, les tests étant en général prévus pour des enfants verbaux. De toutes façons à quoi bon ?

Sur le papier, Guillaume aurait (aura ?)  les capacités intellectuelles d'un enfant de 6 mois. Je ne suis pas d'accord. Guillaume est au moins aussi intelligent que sa soeur. Tout de moins, il n'est pas un éternel enfant de 6 mois. Même si ses capacités cognitives sont limitées, même si sa façon d'appréhender le monde est forcement très différente de la notre, il n'empêche que jour après jour il engrange des expériences qui deviennent source de connaissance et d'intelligence. 

 

 

Alors oui, certainement, Guillaume n'est pas intelligent comme vous et moi. Et certainement qu'en grandissant plusieurs concepts lui échapperont. Malgré tout, qu'est-ce qui empêche de tenter de les lui apprendre ? Même s'il ne sera jamais capable de calculer le diamêtre d'un cercle, je trouve cela très limité que de penser que ses capacités sont celle d'un enfant de six mois.

 

C'est comme le langage : Guillaume ne fait plus le babillage d'un nourrisson, mais ne sait toujours pas jouer avec des syllabes. Sa façon de moduler les sons à évoluer sans qu'on puisse le mettre dans une case, ou plutot le ranger sur le barreau d'une échelle de l'évolution.

 

 

L'intelligence à mes yeux c'est la capacité à appréhender son environnement. Il y a les personnes TRES intelligentes, qui en un coup d'oeil comprennent tout, et celles moins intelligentes pour qui il faut plus de temps pour associer les choses entre elles. La capacité de réflexion ne se limite pas à pouvoir additionner deux plus deux,l'émotion, le ressenti entre aussi en jeu.

 

Guillaume comprend :

  • il reconnait notre voiture;
  • il sait quand c'est l'heure de manger;
  • il sait qu'on va (ou pas) aller sa chère télé;
  • il sait que ce qu'il regarde n'est pas son dessin-animé;
  • il sait écouter l'histoire qu'on lui raconte;
  • il sait lever les fesses quand on lui demande pour mettre la couche;
  • il sait tenter de lever le bras pour le glisser dans la manche;
  • il sait lever ses mains vers mon visage pour le caresser;
  • il sait ouvrir la bouche en coeur pour me faire un bisou; i
  • l sait qu'il arrive chez son detesté "docteur Padovan";
  • il sait qu'il arrive à Pouilly, ou chez le kiné et qu'il va devoir travailler;
  • il sait que quand après une matinée d'exercices, quand la conductrice ( ;) Za) l'amène enfin s'asseoir à table c'est qu'il va manger et qu'il peut attendre sans pleurer, le pire est derrière lui ;
  • il sait aussi que dès qu'il est dans un endroit qui sent bizarre et que les gens portent des blouses blanches il faut pleurer d'avance car on va l'embêter;
  • il sait que quand maman vient près de lui pour le masser, on va s'amuser;
  • il sait que l'ordinateur de son papy est dans la chambre et que c'est lui le maitre des dessins-animés;
  • il sait que si sa frangine s'approche de lui elle va surement l'embêter ;
  • il sait qu'il n'arrive pas à faire avec ses mains ce qu'il a envie et que c'est rageant;
  • il sait que la petite fille qui arrive là c'est sa petite copine;
  • etc... il a associé ainsi tout un tas de petits évenements de son environnement pour les appréhender et les anticiper, et les associer.

 

Alors, c'est plus difficile pour nous de savoir ce qu'il comprend ou ce qu'il attend de nous, car contrairement à un enfant "normal", il ne réagit pas (ou ne peut pas réagir). Lui demander "donne" n'amène aucune réponse / réaction de sa part car il n'est pas en mesure de donner (tendre le bras, ouvrir la main, lacher l'objet). Mais est-ce que cette incapacité de faire signifie qu'il n'a pas compris ?

 

 

Je me trompe, peut-être que Guillaume n'est pas intelligent. Peut-importe... l'essentiel est de croire qu'il comprend, lui donner plus qu'il ne peut prendre pour qu'il en prenne au moins un peu. Un jour peut-être Guillaume sera en mesure de se mettre à notre portée et de nous faire admettre qu'il comprend. Mais en attendant, j'essaie de me mettre à sa portée. Mais c'est très compliqué pour moi, pour nous, car c'est pire qu'être confrontée à une culture qui nous ait complêtement étrangère. En ça, Guillaume serait presqu'un extra-terrestre dont le mode de fonctionnement nous dépasse !

 

 

Quand Guillaume a été évalué pour l'éducation conductive, au milieu de tous les mots de l'évaluatrice, trois ont resonné bizarrement : "Il est intelligent". Comment en quelques minutes est-elle capable de l'affirmer, je ne le saurai jamais ! Mais plusieurs mois plus tard, à la fin du babygroup, sa collègue m'a envoyé un petit compte-rendu. Et malgré tous les doutes qu'elles avaient pu avoir (car il pleure beaucoup et c'est à se demander si tout ce qu'on lui demande ne le dépasse pas un peu), elle pouvait me le dire elle aussi : "pas de doute, il est intelligent". Elle l'a vu tendre les bras vers son père pour qu'il le prenne et cela a suffit à gommer ses doutes. Comment, pourquoi d'un geste insignifiant à nos yeux, elles ont su se faire une certitude, ça me dépasse !

 

Bien sûr, ces quelques mots flattent mon coeur de maman et pourtant, dans le même temps, ils sont parfaitement incompréhensibles. Comment Guillaume peut-il être intelligent ? Il ne réagit pas ? Et si tout simplement il ne réagissait pas, non pas parce qu'il ne comprennait pas mais parce qu'il ne pouvait pas, et qu'il fallait lui apprendre à pouvoir ? Ces mots, loin d'être anondins m'ont finalement appris une chose, à moi, sa mère : il faut croire en lui, le croire capable.

 

 

 

Ca change tout.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 8
  • #1

    Hélène (lundi, 15 mars 2010 13:52)

    Je me pose souvent la question.... et je n'ai toujours pas réponse ! J'essaie bcp de me baser sur ce que faisait Noah au même âge, pour lui donner des choses qui conviennent.
    Moi ce qui me rend sûr (euh... preqsue ) qu'Oscar est intelligent, c'est de le voir exploser de rire quand Tom ( de Tom et Jerry ) se prend un truc énorme sur la tête !

  • #2

    Johanne (lundi, 15 mars 2010 15:06)

    Bonjour,
    Je suis "jope" sur les MM, et maman du petit Thomas. Ce que tu viens d'écrire m'interpelle tellement car, pour ma part, je suis convaincue que Thomas est intelligent. Il fait à peu pès les mêmes choses que Guillaume, les mêmes réactions.
    Je crois que nos enfants comprennent mais, qu'ils ne sont pas en mesure, à cause de leur handicap, de nous répondrent. Nous n'avons qu'à prendre les exemples connus autour de nous. Le poete Irlandais du film "My left foot".Je ne sais pas si tu as vu ce film tiré d'une histoire vrai. Tout le monde prenait cet enfant pour un "infirme attardé" mais sa petite soeur lui apprenait ¸tout ce qu'elle même avait appris à l'école et, un bon jour, il prend une craie avec ses orteils et écrit sur le plancher de la cuisine (il avait autour de 8 ans !) Tout ce temps il était là et comprenait mais n'avait pas de façon de le faire savoir. Ou, ce vidéo sur Youtube du père qui courent des triathlon avec son fils lourdement handicapé..et ben ce jeune a également fait savoir au monde qu'il avait toute sa tête, quand finalement la technologie lui a permis de "parler" grace à un ordinateur..Ses premiers mots ??" GO BRUINS" un fans de hockey ah ah Ce garçon est allé à l'université.
    POurquoi est-ce que Guillaume ne pourrait pas apprendre comment calculer le diamètre d'un cercle ?? Il n'a que 2 ans présentement ! Laissons du temps à nos amours et ce n'est pas parce que présentement ils ont un retard sur les autres enfants, qu'ils ne vont pas rattraper ce retard dans les années à venir. J'en suis tellement convaincue. Je le sens au fond de mes trippes que Thomas n'aura aucune déficience intellectuelle. Il faut donc tout faire pour lui permettre d'apprendre et de trouver les moyens technologiques ou autres pour lui permettre de communiqué.
    Je trouve ton blog extra, nos 2 petits gar¸ons se ressemble tellement et ce que tu vis, je le vis aussi presqu'en même temps. Tu mets des mots sur ce que je vis et je me dis..non, je ne suis pas seule. Merci

  • #3

    christine (lundi, 15 mars 2010 19:36)

    Je vais encore la ramener avec mes études de psycho... mais bien sûr qu'ils sont intelligents vos enfants!!! La liste de tout ce que Guillaume comprend devrait suffire!!
    Et puis, le QI, tout ça, on en revient... tellement de choses peuvent influencer ces tests!! Un enfant sourd aura un score plus bas que la norme de son âge pour le QI verbal, mais est-ce qu'il viendrait encore à l'idée de quelqu'un de se demander si les sourds sont intelligents? Le QI ne mesure pas l'intelligence, mais les résultats par rapport aux personnes du même âge à certains nombres d'exercices, c'est juste une statistique qui bouge tout le temps...

  • #4

    'Za (lundi, 15 mars 2010 20:40)

    C'est très intéressant ton article et les réactions qu'il y a eu.

    En fait le problème se pose en terme de COMMUNICATION...

    Comment savoir ce qu'il comprend, comment avoir son avis alors qu'il ne peut pas s'exprimer. C'est un vrai problème. Et c'est d'autant plus un vrai problème que c'est le serpent qui se mort la queue. Car le développement du langage permet (permettrait... des fois des études l'affirme ou l'infirme c'est selon) l'accès à des choses de plus en plus complexes au niveau de la compréhension... et de l'abstraction etc...

    Dans ce que tu dis je remarque des tonnes de choses qui peuvent paraitre anodines, mais qui ne le sont pas du tout, et je comprends très bien pourquoi le conducteur ou la conductrice ;) peut rapidement évaluer...
    La cause à effet est acquise (ex : il sait que si sa frangine s'approche de lui elle va surement l'embêter). Ça n'a peut être l'air de rien mais c'est quelque chose d'énorme.
    Ensuite, ce qu'on appelle les "précurseurs" de la communication (c'est à dire l'ensemble des choses nécessaire pour qu'une bonne communication puisse se mettre en place sont là) sont là.
    L'attention conjointe est là, il comprend les choses dans le contexte, la communication non verbale est présente +++, il reconnait les choses (ex : voiture) et les routines (se faire changer, manger...). Il a des comportements d'anticipation. (dr padovan et autre) etc etc... je pourrais continuer à écrire plein de choses.
    (au passage, des repères que j'ai en tête, et de ce que je lis, pour moi c'est supérieur à 6 mois... mais bon, je ne suis pas pro...)

    Lina j'espère que ce que je dis ça prend du sens pour toi, mais je pense que tu sais déjà un peu tout ça. Peut-être que ça n'a l'air de rien, mais cela prouve au contraire beaucoup beaucoup de choses.
    Tu dis : il ne réagit pas. Alors qu'en fait c'est totalement l'inverse. Il ne réagit pas de façon typique, mais tu sais très bien qu'il a des tonnes de réactions. D'ailleurs tu le sais tellement bien que tu es capable de les interpréter sans même t'en rendre compte! Tu as donné du sens à tout ce qu'il peut exprimer, d'une manière ou d'une autre, et cela fait qu'il apprend, qu'il continue à s'exprimer de telle manière quand il a faim etc...

    (Et c'est à ce moment là que je deviens chiante et que j'enfonce le clou!)
    C'est pour toutes ces raisons que la communication alternative est quelque chose de primordial à mes yeux. C'est vraiment dommage que tu n'ai pas pu assister à la formation makaton, mais ne retournons pas le couteau dans la plaie pour rien.
    Il y a PECS et il y a les signes, pourquoi pas en attendant..?? Je sais que ça parait souvent un peu insurmontable au début. Je sais qu'Hélène commence à se lancer, n'hésitez pas les filles, ça me fera plaisir de vous aider, dans la mesure de ce que je sais bien sur.

  • #5

    lylia.b (lundi, 15 mars 2010 22:19)

    cela fait bientôt 06 ans que je me pose cette question, mais différemment...
    est ce que samy comprends? est-il conscient de sa différence du regard lourd que les gens lui porte quand on est dans la rue, est ce qu'il en souffre???
    autant de questions qui sont restés sans réponse.....
    Une seule chose est sure... je suis convaincue au fond tout au fond de mon coeur, que malgré tout, samy est conscient de bcp de choses, il est VIVANT, il est la, il souris a ma vue, il va dans la cuisine quand il a faim, il allume la lumière tout en souriant en appuyant sur l'interrupteur, il a compris qu'en appuyant, la lumière aller s'allumer, il reconnait sa chambre... ces petit anges sont PRISONNIER de leur corps... je n'en n'ai jamais douter....
    samy a été diagnostiquer a l'age de 02 ans 1/2... en l'emmenant la première fois chez la psychomotricienne, elle m'a affirmé qu'il avait 9 mois d'age mental !!!! et psychomoteur...
    cet âge me suis depuis :s
    peut importe son age, peu importe ce qu'il peuvent dire, comment peut-on juger les capacités d'un enfant (aussi compliqué), en 45 minutes en plus dans un environnement, qu'il n'est pas le sien??????
    je reste convaincu que l'intelligence a plusieurs explications... et vu la situation, oui, je pense que nos enfants sont intelligents a leur degrés, et a leur capacités surtout...
    les enfants ne finirons jamais de nous étonner et de nous surprendre, il faut juste être derrière tout le temps, et multiplier par 2 voir 3, les efforts, ils sont peut être lents, mais cela n'empêche l'intelligence...
    Samy m'a scotché, il me surprend de jour en jours, quand je suis allée voir l'orthophoniste ya de cela 05 ans, elle ma dis (ce n'est pas la peine, il ne diras jamais une syllabe, je l'ai regardé avec de grands yeux!!! elle m'a expliqué que la partie du cerveau qui commande la parole est atteinte , comme elle l'a si bien dis, langage compromis :s....(elle s'est soudainement transformer en neuro-pédiatre, mais le désespoir a eu raison de moi)
    depuis quelques jours, samy me regarde et dit "mam mam".... je m'en fous de ce que cela pourrai signifier, maman, manger, peu importe c juste une victoire pour moi, et pour lui...
    et voila que je me rend compte qu'il est bien prisonnier de son corps, et que c inévitable de penser, ou de vouloir, il a réussis a me le faire comprendre, même s'il y'a peu de communication, voir pas du tt,
    tout ça pour dire, que c tout de même intelligent d'arrivera communiquer avec moi, malgré LES OBSTACLES de la vie...
    bravo samy... maman est fière de t'avoir... et comme tu es ......je t'aimerai a jamais

  • #6

    alisson (mardi, 16 mars 2010 15:42)

    en tous cas il est beau! Et n'a pas l'air bète donc on peut dire qu'il est intelligent par élimination :D

  • #7

    christine (mardi, 16 mars 2010 18:55)

    Lylia, quelle victoire, c'est super! Bravo à Samy!! Et juste en passant, cette orthophoniste n'avait sans doute jamais entendu parler de la plasticité cérébrale... le cerveau s'adapte, et même les plus grands spécialistes de la neurologie ne savent pas encore tout expliquer -et ne le sauront sans doute jamais!!

    (Pour le QI, dans un cours aujourd'hui un prof nous a expliqué que "la seule chose que mesure les tests de QI, ce sont les tests..." c'est-à-dire, en gros, qu'ils ne servent à rien...)

  • #8

    'Za (mardi, 16 mars 2010 21:36)

    En fait les tests de QI c'est toute une histoire, c'est très compliqué d'expliquer exactement leur utilité ou futilité, et, si on en fait encore, c'est que dans certains cas ils apportent des informations intéressantes.

    Les tests d'une manière général faut que ça soit remis en cause tout le temps, c'est important. Ce qu'il ne faut pas oublier c'est que nous avons besoins de repères (qui eux aussi sont discutables, et discutés, surtout pour ceux qui comme moi remettent régulièrement en cause les notions de norme) pour pouvoir travailler.
    Lorsqu'on fait passer un test à un enfant, test de QI ou autre test d'évaluation, y'a plusieurs positions... y'a ceux qui prendront ça au pied de la lettre en gros t'es déficient ou pas suivent ta note...(les psykk comme on les appelle dans le milieux, les même qui disent aux mamans des enfants autistes que c'est de leur faute si leur enfant est autiste)
    Ça, c'est à oublier.

    Mais (comme toujours ne mettons pas tout dans le même panier) les test donnent des informations intéressantes sur les forces et les faiblesses des enfants et ça... c'est très utile.
    (à condition qu'après au lieux de se focaliser sur les faiblesses, on travaille AVEC les forces, mais bref ça c'est une autre histoire)
    Alors bien entendu les tests de QI ne sont pas les seuls à exister. On fait d'autres tests, bien moins formels, comme par exemple le fait que je sois capable de te dire pourquoi la conductrice peut affirmer certaines choses en qq minutes d'observation...
    Mais ces tests ont le mérite d'exister et de pouvoir servir de base plus ou moins fiable à ce que l'on veut observer.

Retrouvez-nous sur Facebook S'abonner au blog (rss) nos liens sur evernote Nous contacter

Guillaume

Guillaume
Cliquez sur la photo pour découvrir Guillaume et sa maladie

Autour de l'éducation conductive

Teaser de "Guillaume et l'éducation conductive"

Lectures

Ressources

S'abonner

Les nouvelles de la page Facebook